Accueil [fr] | [fr] | [fr]
L'univers de l'Espace
Reine de Saba












EXPLORATEURS, MISSIONNAIRES PORTUGAIS aux XVIe/XVII ème s. ASIE, MER ROUGE, ETHIOPIE

Nouvelle exposition en 2020 ! Exploration... avant tout !

Exposition jusqu’au 29 mars 2020


Exposition du 6 décembre 2019 au 29 mars 2020 EXPLORATEURS ET MISSIONNAIRES PORTUGAIS aux XVIe/XVII ème siècles. ASIE, MER ROUGE, ETHIOPIE Plus de 150 gravures, cartes, objets ethniques et cultuels, incunables, rouleaux magiques, maquettes, sculptures, documents. De très nombreux documents originaux et manuscrits dont les ouvrages de Pero Païz, Dom Joam de Castro, Andrade, Jeronimo Lobo, Lafitau, François Prévost et Léon l’Africain.

La route des Indes des Portugais ouverte au XV ème siècle a installé durablement les Européens en Asie, en Arabie et en Ethiopie. Cette exposition, inédite, présente les multiples conséquences dont les traces sont visibles jusqu’à nos jours.

Cette exposition est le fruit de plus de 30 ans de travaux, de recherches et d’explorations dans les divers sites historiques, menés par José-Marie BEL et Gérard GEIST. Afrique, océan Indien, mer Rouge avec les îles fréquentées par les Portugais, Arabie, Asie du Sud, Golfe d’Aden et golfe Persique.

Exposition : du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30, sauf le lundi. Entrée PAF et PASS’CULTURE Paris 19 Conférencier et groupe sur R-V (conseillé).

Lieu : Espace Reine de Saba 30 rue Pradier – 75019 Paris. M° Pyrénées, Buttes-Chaumont ; Bus 26.


Expédition botanique à la recherche des derniers arbres à encens. Nouveau livre : Au Yémen avec Théodore Monod. Carnets d’expédition (1995) L’histoire de la dernière expédition botanique de Théodore Monod âgé de 93 ans en 1995 au Yémen et dans le désert d’Arabie en compagnie de José-Marie Bel, son ami et expert de cette région. Exposition à l’Espace Reine de Saba prolongée exceptionnellement jusqu’au 9 novembre 2019


Ginkgo Editeur Collection « Mémoire d’Homme ». Sortie de presse : 26 mars 2019. 280 pages. Isbn : 978 2 84679 422 0

Exposition exceptionnelle à l’Espace Reine de Saba à Paris : "Au Yémen avec Théodore Monod" avec/par José-Marie Bel (qui est parfois présent sur place). Ouverte tous les jours sauf dim et lundi de 14h30 à 18h30) jusqu’au 9 novembre 2019 (tls sauf lundi).

Préparée de longue date avec minutie, les deux compagnons se lancent dans des défis divers et multiples, certains insensés : retrouver une euphorbe dans le volcan d’Aden qu’ils vont gravir durant des heures, rechercher les derniers encensiers dans le Hadramawt, explorer des vestiges archéologiques sous un implacable soleil. Leur objectif est de reconstituer un herbier, le plus complet possible, comme celui réalisé en 1977 et qui a disparu.

Pourtant tant de circonstances ont fait repousser cette mission : les conséquences de la guerre du Golfe, des voyages dans le Tibesti et le grave conflit yéménite. Le parcours de près de 3500 kilomètres dans le pays a été établi en fonction de plusieurs critères : récoltes dans les hauts plateaux yéménites très verdoyants, basses plaines le long du Golfe d’Aden, divers secteurs volcaniques, Aden et sa région, hauts plateaux Hadramis, vallées du Hadramawt, secteurs arides et désertiques,… Plusieurs quêtes ont été programmées dont les recherches d’arbres comme l’Euphorbia adenesis et l’Adenium, et surtout les encensiers endémiques. Certaines régions ont été choisies pour satisfaire Théodore comme la traversée du désert du Ramlat as-Saba’tain en cette fin de parcours épuisant, la visite de sites et de vestiges de villes antiques et mythiques des royaumes de Saba, telles Shibâm, Shabwa et Maareb la capitale, en terminant par une dernière botanisation sur le plus haut sommet du Yémen et d’Arabie avec en prime la vérification de son altitude, pour la première fois de l’histoire.

Voici ces impressions livrées ici sans artifice et qui traduisent l’ambiance de ce voyage. Cette aventure qui se situe en cette fin de XX ème siècle, a conservé un peu de l’esprit des expéditions d’antan, celles des premiers explorateurs. Il s’agit aussi de la faire partager aux admirateurs de Théodore Monod dans la « presque » quotidienneté d’un journal de bord aux multiples rebondissements. Tant d’années après cette mission et après sa disparition en fin 2000, c’est une humble manière de faire revivre les journées de ce grand savant engagé durant sa vie entière dans des causes justes : le respect de la terre et des hommes pour la paix durable. Sous la forme d’un carnet de mission et d’aventure, cet ouvrage est réalisé à la manière d’un carnet de voyage enrichi de nombreux croquis, dessins et de photographies de José-Marie Bel et de documents iconographiques inédits.

Toutes informations : Espace Reine de Saba. 30 rue Pradier, 75019 Paris. www.espacereinedesaba.org Reinedesaba2@orange.fr Ginkgo éditeur. 33 boulevard Arago 75013 Paris. 01 44 49 75 02

Espace BEL' de Saba - 30 rue Pradier - 75019 Paris - Tél / Fax : 01 43 57 93 92 - Contact