Accueil [fr] | [fr] | [fr]
L'univers de l'Espace
Reine de Saba










Les Nouvelles de SANIA (Ethiopie, Corne africaine, France...)


Sania est une grande spécialiste de l’Ethiopie et de la Corne africaine, très impliquée depuis des décennies dans la Culture éthiopiennes et régionale et les actions associatives en France et en Ethiopie... elle vous fait partager ici dans cette nouvelle rubrique les informations fraîches en tous genres. Présentation par ordre d’actualité.

reçu le 12 septembre 2012 : Expo de l’artiste éthiopien FIKRU à :

Galerie Alternance - Guy LIGNIER - 15 avenue de la Concorde - 62152 HARDELOT PLAGE - Tél : 03 21 30 43 24 - 06 10 27 02 46

Jusqu’au 23 septembre 2012

http://www.galeriealternance.com/galerie.php

http://www.fikrupainting.com/


reçu le 15 janvier 2012 : Samedi 21 janvier 2012 à 20h00 au Musée Gallo-Romain, 69560 Saint-Romain-en-Gal (en face de Vienne) Concert UkanDanz, Ethiojazz Généreuse, dynamique, transcendante… telle est la musique née de la rencontre entre le groupe UkanDanz quartet électrique et Asnaké Guebreyes, émérite et spectaculaire chanteur de la scène éthiopienne d’Addis Abeba. La symbiose entre les deux est une évidence. Ensemble, ils mettent le feu à la scène grâce à une polyrythmie singulière. Une musique qui sonne rock par son énergie, jazz par ses improvisations et ethnique par son âme. De cet « éthiobeat » ressort une musique de transe dans un style unique.

Plein tarif : 6 €, tarif réduit : 3 € / Billets en pré-vente à l’accueil du musée Renseignement, réservation : 04 74 53 74 02 ou reservation.saintromain@rhone.fr


reçu le 13 janvier 2012 : Du 13 janvier au 24 février, le Théâtre de la Minoterie propose une exposition photographique : Carnet Éthiopie. Le photographe Jean-Jacques Moles et l’association Sankofa vous invitent à une plongée au cœur de l’Éthiopie, très peu connue et riche d’une histoire trois fois millénaire.

Considérée comme le berceau de l’humanité, lieu de la découverte de Lucy, l’Éthiopie est avec le Tchad et le Kenya, l’un des pays où l’on retrouve les plus anciens hominidés, et depuis 2003, celui où ont été découverts les plus anciens spécimens d’Homo sapiens. La civilisation éthiopienne est l’une des plus anciennes, le prophète mésopotamien Mani citant au IIIe siècle le Royaume d’Aksoum parmi les quatre plus importantes puissances au monde.

Samedi 14 janvier de 16 à 21H Vernissage de l’exposition à partir de 18h au Théâtre de la Minoterie. Rencontre avec le photographe Jean-Jacques Moles. Ambiance sonore assurée par Dj ED NODDA. Buffet éthiopien avec la Kantine des Afriques de Sankofa

04 91 90 07 94/ 06 79 42 07 52 9-11, rue Hozier, 13002 Marseille Métro 2 arrêt Joliette

http://www.evous.fr/Exposition-Carnet-d-Ethiopie-Theatre-de-la-Minoterie-Du-13-janvier-au-24,1173641.html


Meilleurs Voeux 2012, et reçu le 2 janvier 2012 : Bonjour à tous, L’Amitié Franco-Éthiopienne vous souhaite une excellent année 2012. Nous vous espérons vous voir à notre fête pour le Noël éthiopien, dimanche 8 janvier -.

Comme d’habitude, toute aide serait bienvenue, pour l’organisation, la cuisine, l’animation... Comme tous les ans depuis sa création en 1996, l’Amitié Franco-Éthiopienne organise sa traditionnelle Fête pour le Noël Éthiopien - tradition inaugurée en 1990 sous les auspices d’une association parisienne.

En 2012, nous vous invitons :

Le dimanche 8 janvier 2012, à partir de 13 heures au CCO, 39 rue Georges Courteline, VILLEURBANNE

(Bus C26, 37, ou 69, arrêt « Antonins » ou « Croix-Luizet », Tram T1, arrêt « Insa-Einstein »)

Spectacle de magie, musique éthiopienne, diapos d’une expérience éthiopienne, expo photos, artisanat, cérémonie du café… Repas éthiopien à partir de 13h. Buvette. Entrée gratuite REPAS ÉTHIOPIEN (avec 1 boisson, thé ou café, dessert) :

Adultes : 15 € Étudiants : 10 € Enfants -10 ans : gratuit

Attention, nombre de repas limité, réservation obligatoire

(uniquement pour le repas – pas besoin de réserver pour l’après-midi festive)

par e-mail : soniahem@club-internet.fr,

par téléphone : Almaz 04 78 80 20 26 ou Sonia 04 78 03 79 03 ou, de préférence, en retournant le bon de réservation à : AMITIÉ FRANCO-ÉTHIOPIENNE, 40 rue de la Baïsse, 69100 VILLEURBANNE

"..........................................................................…….

NOËL ÉTHIOPIEN – 8 janvier 2012

Nom et prénom : ………………………………………………………………………………………………………………………

Adresse :

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Téléphone : ……………………………… E-mail : …………………………………………………

Nombre de personnes : Adultes …………………… Étudiants …………………… Enfants -10 ans ………….

Prix total …………………………..

CI-JOINT CHÈQUE A L’ORDRE DE : « AMITIÉ FRANCO-ÉTHIOPIENNE »


Reçu le 29 décembre 2011 : Bonjour,

je rentre du Bénin ou j’étais parti pour 2 semaines de vacances "solidaires". J’y ai donné des cours de Word / Excel à des jeunes adultes pour les aider dans leurs recherches d’emploi. C’était une première expérience de cet ordre pour moi et j’ai beaucoup aimé. J’aimerais bien sûr m’engager plus mais j’ai ma vie ici, mon boulot, ma famille, mes amis, etc. et il faut aussi être lucide et bien se rendre du compte de ce que ça représente de s’engager dans l’humanitaire. Du coup la formule 2 semaines pendant mes congés me semble une très bonne formule pour moi.

J’aimerais trouver moyen de faire quelque chose de similaire en Ethiopie et je me demandais si cous auriez des contacts au sein d’associations qui seraient en mesure de proposer quelque chose. Je pourrais également donner des cours de français, faire du soutien scolaire ou autre mais mon domaine de compétence est plutôt la bureautique. Merci de me dire si vous auriez de tuyaux pour moi.

Cordialement. Albert

réponses possibles par notre intermédiaire, merci.


Le samedi 25 juin 2011 (19h00) à Auxerre au Parc Roscoff > Soirée Éthiopie avec Le Tigre des Platanes & Etenesh Wassie + Ze Ethiopian Brass Band + Tribu Sound System Quelle chance avez-vous ! http://www.lesnuitsmetisses.com/2011/default.asp


Le 24 mai 2011, prochain à 20h40, Arte diffusera le documentaire “Toxic Somalia : L’autre Piraterie”, un film de Paul Moreira. On y découvre que des bateaux déposent régulièrement des bidons de produits toxiques sur les plages somaliennes, sans souci des conséquences pour la population. Plusieurs cas de maladies ou de malformations sur des enfants ont été recensés.


reçu le 4 janvier 2011 : Soirée témoignage

Souvenirs d’un chef de mission humanitaire en Somalie. La délégation d’’Action Contre la Faim à Lyon vous invite : le jeudi 6 janvier à 19h30 au Café du Bout du Monde : 3, rue d’Austerlitz - 69 004 Lyon

Xavier Duboc, ancien de chef de mission en Somalie d’’Action Contre la Faim, interviendra pour partager son expérience et témoigner.

Contact : Candice Gard, déléguée départementale ACF à Lyon : tel. 06.01.91.19.97 - acf.lyon@free.fr

Plus d’infos : www.actioncontrelafaim.org/delegations/69/agenda/


Reçu le 23 novembre 2010 : Bonjour, Agenda de l’Amitié Franco-Éthiopienne :
- 4 décembre - Marché de la Solidarité, Vaulx-en-Velin
- 11-13 décembre - Marché de Noël, Villeurbanne
- 9 janvier - Fête du Noël éthiopien, CCO, Villeurbanne. Notez les dates ! Sania


reçu le 4 novembre 2010 : Dans le contexte de la Semaine de la Solidarité Internationale, l’Amitié Franco-Éthiopienne aurait dû tenir un stand au Village de la Solidarité, Place Bellecour à Lyon, du 12 au 14 novembre. Suite aux événements qui se sont déroulés dernièrement place Bellecour et qui ont empêché l’installation du chapiteau, cette manifestation ne peut pas avoir lieu cette année, la Braderie des Livres qui aurait dû la précéder non plus.

Cependant, de nombreux événements sont maintenus dans le cadre de la Semaine de la solidarité internationale, notamment une Journée de débats et d’animations culturelles le 13 novembre à l’Embarcadère (13 bis quai Rambaud, Lyon 2ème, arrêt de tram T1 « Suchet »).

Vous pouvez également trouver toutes les informations concernant les différentes manifestations de la Semaine de la Solidarité Internationale
- animations décentralisées, Festival Sol’en Films - sur le site du Collectif des Associations de Développement en Rhône-Alpes, Réseau Silyon : www.cadr.fr


reçu le 18 octobre 2010 : Awra Amba, une utopie éthiopienne

conférence-débat avec Robert Joumard le Jeudi 28 octobre 2010 19h à 21h 30, à la Maison des Passages Adresse : 44, rue Saint-Georges, Lyon 5e (métro Vieux-Lyon) Une soirée proposée par Attac Rhône et l’Amitié Franco-Éthiopienne >>> Loin des images habituelles de l’Éthiopie et de l’Afrique, le village d’Awra Amba, dans la région Amhara, est une expérience extraordinaire pour ses valeurs et son mode de vie fondés sur l’égalité homme - femme, la solidarité, l’absence de religion, l’honnêteté, le travail, la démocratie, voire l’écologie.

Un exemple pour les sociétés présentes et futures. Un ferment d’émancipation des peuples et des citoyens.


reçu le 9 juillet 2010 : La G a l e r i e A l t e r n a n c e a le plaisir de vous convier au vernissage des peintures récentes de F I K R U

Le dimanche 11 juillet 2010 à 11 h en présence de l’artiste Exposition du 10 juillet au 4 août 2010

G a l e r i e A l t e r n a n c e Avenue de la Concorde - 62152 Hardelot Tél. 03 21 30 43 24 - Port. : 06 10 27 02 46. guy.lignier@wanadoo.fr - www.galeriealternance.com


Reçu le 29 juin 2010 : Beau film documentaire sur la 5 : PLANÈTE TRÈS INSOLITE - ÉTHIOPIE Lundi 5 Juillet à 16h44 Notre commentaire : ce documentaire a été présenté samedi 26 juin à 16 h sur la 5. Ce genre de reportage qui met "en vedette" une personne, ici une jeune femme au genre un peu ingénue pour le compte de Lonely Planet ( ? Nous avons participé à plusieurs révisions depuis 4 ans, mais jamais de nouvelle édition ! réveillez-vous Lonely !). Ce reportage montre d’une manière originale divers thèmes (Harrar, pays Afar, monastères dans le Wollo, Gondar... danses, chants, musiques, rencontres dans les cars...).

http://documentaires.france5.fr/documentaires/planete-tres-insolite/ethiopie

Durée : 44 minutes Réalisateur : ALEXANDRE LE GUIENNE Production : BEACHE HOUSE PICTURES, LPTV ROADS PTY Prochaine diffusion : Lundi 5 Juillet 2010 à 16:44

L’Ethiopie a la réputation d’être un pays pauvre, décimé par la famine ; pour la plupart des occidentaux il n’est pas du tout associé à une destination touristique.

Mais aujourd’hui la nation s’ouvre au monde, et cherche à doubler le nombre de visiteurs qu’elle acceuille tous les ans.

Katharina Kane, qui a déjà beaucoup voyagé en Afrique, se met en route pour découvrir ce que le pays peut proposer comme monuments historiques et fêtes traditionnelles, en partant de la ville majoritairement musulmane de Harar, pour aller vers le Lac Tana et des lieux saints chrétiens, en passant par un séjour chez les Afar.

Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants.


reçu le 20 mai 2010 : Concert "Ethiopiques" à Genève avec Mahmoud Ahmed, Alemayehu Eshèté et le Badume’s Band Première partie : Imperial Tiger Orchestra jeudi 27 mai 2010, à à 20h00

Espace Vélodrome Chemin de la Mère-Voie 60 1228 Plan-les-Ouates (Genève)

tél. +41 (0)22 884 64 64

http://www.plan-les-ouates.ch/node/2429 accès : http://www.plan-les-ouates.ch/node/194

et aussi : "Imperial Tiger Orchestra" (un groupe suisse !) Vendredi 21 mai à 20h30 au bar "L’autre côté du Pont" 25 cours Gambetta 69007 Lyon Tél. 04 78 95 14 93 Métro D Guillotière ou Saxe Gambetta Tarif : 8,5 et 3 euros

Le répertoire de cet orchestre se compose de reprises arrangées de l’âge d’or de la musique moderne éthiopienne (1969-1978). Passant en revues les artistes phares de cette époque (Getatchew Mekurya, Mulatu Astaqe, Mahmoud Ahmed, etc.), Imperial Tiger Orchestra réinvente et s’approprie cette musique en l’intégrant à ses influences (The Ex, Rootless Cosmopolitans, Lounge Lizards, etc..). Le répertoire moderne éthiopien (1980-1990) est également abordé. Musique essentiellement chantée, l’orchestre, entièrement instrumental, met donc l’accent sur les grooves sombres et hypnotiques de la rythmique ainsi que sur les thèmes ciselés et aériens des cuivres. Improvisations, jeu sur les textures et dynamiques, sonorités distordues et « noise » viennent compléter le tout.

http://www.delautrecotedupont.fr/2010/02/ http://www.myspace.com/imperialtigerorchestra


Reçu le 13 mai 2010 : Un appel urgent de la part des associations Passerelle et Promesse. ----- Original Message ----- From : pmadarmet passerelle To : Sent : Wednesday, May 12, 2010 3:36 PM Subject : Appel urgent Soleil pour Zewdnesh

Chers amis de Passerelle ,

Comme vous le savez, les associations Promesse et Passerelle viennent en aide à BDAO qui s’’occupe plus particulièrement de familles en difficultés dans les collines Kotebe d’Addis. Les membres de Promesse à leur retour de leur dernière mission nous ont fait part d’’une urgence médicale concernant une jeune fille, Zewdnesh, qui va devenir aveugle à court terme si une opération n’est pas tentée.

Émile Fassin présente ci-après le dossier de Zewdnesh. Depuis ce compte-rendu nous avons appris qu’une opportunité se présentait pour l’opération avec l’arrivée à Addis dans quelques semaines d’une équipe chirurgicale canadienne venant seconder l’équipe de la clinique .

Passerelle a décidé d’apporter son soutien financier à cette opération médicale, et cherche a réunir les fonds Le montant nécessaire, de l’ordre de 1500 € € avec les frais annexes et post-opératoires, est inabordable pour nos partenaires éthiopiens ; mais, en nous y mettant tous, c’est bien peu, en France, pour ne pas devenir aveugle.

Vous pouvez apporter votre soutien en envoyant votre don directement au trésorier de Passerelle :

Paul DARMET, Passerelle, 117 rue des Edelweiss, 38500 Coublevie,

en précisant : opération Zewdnesh ; ce don ouvrira droit aux avantages de la déduction fiscale pour le don aux œuvres d’intérêt général.

Grand merci,

Pour que Zewdnesh continue à voir le soleil.

Pour le CA de Passerelle Paul Darmet

Compte-rendu de l’’association Promesse : Zewdnesh Asmamaw

Nous sommes partis fin janvier 2010, en Éthiopie, avec 3 autres membres de Promesse, pour visiter les familles parrainées. Nous allions de famille en famille pour voir le résultat des parrainages. Nous avions demandé à Serkadis, la jeune assistante sociale, salariée par l’association Passerelle, de nous accompagner dans différentes familles. Nous désirions voir aussi des familles sorties du parrainage, car étant parrainés depuis plusieurs années, les enfants avaient terminé leur scolarité, et ayant acquis un métier, avait quitté la cellule familiale, qui a alors acquis un certain confort matériel.

Lors de cette visite des familles sorties du parrainage, nous sommes arrivés chez la maman de Zewdnesh, Yeshi Derbé. Serkadis nous a expliqué que Zewdnesh, qui est une jeune fille âgée de 18 ans, a triplé la classe où elle se trouvait, et que suite à cet échec elle a été renvoyée de l’école.

Le parrainage ayant pour but essentiel de scolariser les enfants des familles les plus pauvres, la famille de Zewdnesh ne correspondait plus aux critères définis à l’origine. Au départ du parrainage, sa maman était mendiante, et Zewdnesh avait un jeune frère qui est décédé depuis.

BDAO, l’association éthiopienne que financent Promesse et Passerelle, a donc décidé d’arrêter le parrainage. Ne voulant pas l’abandonner complètement, BDAO a orienté Yeshi Derbé vers un nouveau métier en lui donnant un peu d’argent pour acheter des cierges, de l’encens, et d’autres produits, qui peuvent être vendus dans les églises. Quand nous avons visité leur modeste maison, elles nous ont montré ces produits. Je pensais que tout cela était bien calculé.

Ensuite, Zewdnesh a demandé à être photographiée avec tout le groupe des gens venus d’Europe la visiter... Nous avons accepté volontiers, bien que je ne voyais pas tellement l’intérêt pour elle.

J’ai ensuite demandé incidemment à Serkadis ce qu’elle avait à l’œil. Et là j’ai vu toute la tristesse du monde monter dans ses yeux, avec des larmes, qui m’ont beaucoup ému, car d’un seul coup j’ai compris que sa vie future était perdue... La seule fierté qui lui restait, était de pouvoir montrer des photos, prouvant que des Européens étaient venus chez elle...

Ce que je n’avais pas vu de prime abord, c’est qu’elle a totalement perdu la vision d’un œil et qu’elle est en train de perdre l’autre, car elle a une petite tache blanche sur le cristallin à la suite d’une cataracte. Si elle a dû quitter l’école, c’est parce que ne voyant pas le tableau en classe, elle n’a plus réussi à suivre normalement les cours. J’ai réalisé que dans un temps relativement court, elle allait devenir aveugle, et que tant que sa mère serait en vie, elle pourrait vivre à peu près normalement. Mais après ? Sa vie serait-elle la mendicité dans la rue, ou la prostitution... ?

J’ai alors insisté auprès de Serkadis pour avoir d’autres éléments, et Zewdnesh m’a montré un papier d’un ophtalmologiste, indiquant les caractéristiques pour fabriquer des lunettes qu’elle n’avait pas pu acheter, le coût étant trop élevé. J’ai laissé à Serkadis l’argent pour les lui acheter, ce qu’elle a fait. Mais cela n’est qu’une solution très provisoire.

Une jeune grenobloise, Céline Bazzani, en formation d’assistante sociale, est allée passer un mois en Éthiopie, avec Serkadis, pour acquérir une expérience plus large de ce métier. J’en ai profité pour lui demander d’emmener Zewdnesh dans une clinique ophtalmologique, pour savoir s’il n’y avait pas quelque chose d’autre à faire. Elles sont allées avec Serkadis dans la clinique locale, devant laquelle se trouvaient environ 150 personnes. Après avoir payé 100 birs (6 €), elles sont passées en priorité. Les vérifications étant succinctes, le médecin lui a dit que les lunettes étaient suffisantes..., sans proposer autre chose.

Ayant eu l’occasion de rencontrer Paul Darmet de Passerelle, j’ai pu obtenir, par l’intermédiaire de SOS Enfants Éthiopie, les coordonnées d’une clinique ophtalmologique réservée à une frange plus riche de la société, et avec des qualités techniques semblables à celles de l’Europe (c’est ce que j’espère).

Serkadis l’a emmenée dans cette clinique (sur ses fonds propres car elle n’est plus parrainée) pour pouvoir cerner quelle opération peut être effectuée. Nous avons donc appris qu’elle avait la cataracte. Le cristallin devient opaque et le sujet perd la vue. En France c’est une opération courante, où l’on incise l’oeil pour retirer le cristallin et on le remplace par un cristallin artificiel.

La cataracte étant évolutive, le médecin a indiqué que pour Zewdnesh, il fallait se dépêcher pour agir, avant qu’elle ne perde la vue... d’où mon empressement..

Ils proposent une opération moyennant 23 000 birs soit environ 1280 €, que nous envisageons de réunir, si cette opération peut se faire et si Zewdnesh est d’accord. Je pense qu’elle doit hésiter car si l’opération est un échec, elle ne verra plus le soleil...

Merci pour votre aide

Émile Fassin


Reçu le 11 avril 2010 : Nous vous signalons le Show-room magnifique à Addis, ancienne demeure et Ambassade Greque... MUYA vous accueille sur place... sous la direction de Jacques Dubois. Tous contact : abyssinian crafts : voir Muya.


reçu le 3 mars 2010 : Bonjour, L’Amitié Franco-Éthiopienne participe à la journée "Éthiopie" organisée par le groupe "Aide Tiers Monde" : Dimanche 7 mars, de 10h à 18h Salle Louis Richard, Boulevard du Minois, 42530 Saint Genest-Lerpt (près de Saint-Etienne). Depuis Saint-Étienne, prendre le bus 27.

Contact : 06 03 44 40 88


reçu le 2 janvier 2010 : Meilleurs vœux à tous pour une excellente année 2010 !

Et une première information - une émission de radio à écouter, ici : http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/toutunmonde/index.php ?emission_id=45060144


reçu le 2 décembre 09 : Une soirée au profit des enfants d’Ethiopie Samedi 5 décembre, la brasserie Le Comptoir, (65 allée Jean Jaurès, à Toulouse) organise à partir de 20 heures un dîner dont le but est de faire découvrir la cuisine traditionnelle de ce pays. Menu servi en costume local et préparé par quatre cuisinières éthiopiennes. Pour un tarif de 25 €, un menu typiquement éthiopien est mis en place autour de spécialités, comme les injera ou les galettes de maïs et de sorgo, ou le menttchet abech, de la viande hâchée avec sauce et épices d’Ethiopie, accompagné de fromage blanc. Réservations avant le 3 décembre au 05 61 62 85 56.


reçu le 30/11/09 : L’Amitié Franco-Ethiopienne aura un stand expo-vente d’artisanat éthiopien au Marché de Noël de la Solidarité, samedi 5 décembre, de 12 à 18h30, au Centre Charlie Chaplin, Vaulx en Velin. Place de la Nation, en face de l’Hôtel de Ville. Bus C, arrêt "Vaulx Hôtel de Ville Campus". http://www.ville-vaulx-en-velin.fr/pages/agenda/

xxxxxxxxx

reçu le 27/11 "Nouvelles du Yémen" :

http://www.nytimes.com/2009/11/16/world/middleeast/16yemen.html ?_r=1&scp=2&sq=yemen&st=cse  :: :: :: :: reçu le 26 novembre 09 : « Ethiopie : de l’Abyssinie à la vallée de l’Omo » Diaporama présenté par Y et P. Sevêque Vendredi 27 novembre à 20h30 A la maison des associations – 46 ter rue Ste-Catherine – Orléans – Tarif : 2.5€ ===== Reçu le 25 novembre 2009 : Le film "Retour en Ethiopie" est maintenant disponible en DVD. http://laboutique.jeparraine.com/fr/index.php Sonia


message reçu le 17 novembre 2009 :

Il y a maintenant un restaurant éthiopien à Villeurbanne : Le "Walya", 26 rue Léon Blum (près de la Place Grandclément). Tél. 04 78 53 65 92 Sonia

ps ndlr : et toujours aucun restaurant yéménite en France ! alors que les cuisines de ce pays sont si originales, variées et excellentes ! L’Espace Reine de Saba possède des recettes culinaires, et organise dans le cadre de Festival en mai notamment des soirées de dégustations de plats du Yémen et d’Ethiopie. >>>>> message reçu le 12 novembre 2009 : Le peintre éthiopien Mikaël Bethe-Selassié vous invite à l’expo « Qui n’a pas son masque ?.. » au Cabinet d’Amateur, 12 rue de la Forge Royale, 75011 Paris, jusqu’au 15 novembre 2009. >>>>>

Espace BEL' de Saba - 30 rue Pradier - 75019 Paris - Tél / Fax : 01 43 57 93 92 - Contact