Accueil [fr] | [fr] | [fr]
L'univers de l'Espace
Reine de Saba












PO AAB 2012 : Portes Ouvertes Ateliers Artistes de Belleville 2012

Dates : 11, 12, 13 et 14 mai 2012


Messages : comme chaque année : les artistes voyageurs, carnettistes peuvent s’inscrire à nos PO, dates limites le 31 décembre 2011. Prière de suivre les consignes :
- bien lire sur ce site les consignes (voir 2011, 2010)
- nous contacter sans tarder...
- s’inscrire sans tarder aussi... A bientôt

Rappel : Portes Ouvertes 2012, concours d’œuvre

Les Portes Ouvertes 2012, qui se tiendront les 11, 12, 13 et 14 mai 2012, font l’objet d’un concours d’œuvre pour la création de l’affiche de l’événement. Chaque membre de l’association peut proposer une œuvre (toutes techniques et tous formats acceptés), ceci avant le 28 octobre 2011.

Sauf en cas d’impossibilité, l’œuvre devra être déposée au dAdA dans la semaine du 24 au 28 octobre, puis récupérée début novembre. Les dates et horaires de dépôt seront précisés ultérieurement, en fonction de l’avancée des travaux. Pour rappel le thème des Portes Ouvertes 2012 est "Cash-Cache" (voir textes ci-dessous). L’une de ces œuvres sera choisie par le CA pour la création de l’affiche. Selon sa nature, elle fera l’objet d’un scan ou d’une prise de vue, une vision seulement partielle de l’œuvre pouvant être visible sur l’affiche (recadrage, choix d’angle de vue...).

Quatre visions du thème des PO 2012 : "Cash-Cache"

On lève le cache et c’est CASH ! L’artiste soulève le cache du réel et rend cash son ressenti sous la forme d’un artefact qui figure cette proposition en tant qu’objet de sens et offert aux sens. Serge Andoniov

Le cash, c’est l’argent liquide…, celui qu’on touche et qui circule, celui qu’on cache peut-être, incontrôlable ; peut-être argent sale…, au noir…Du « black » qu’il faut blanchir. Noir, blanc, propre, sale… qui sait ? C’est aussi celui qui n’a pas d’odeur… Inodore peut-être, mais pas insonore pourtant... On dit bien des « espèces sonnantes et trébuchantes ». On dit aussi monnaie de singe… Money… Ça sonne comme une caisse enregistreuse, comme un morceau des Pink Floyd, comme une machine à sous qui fait « bingo »… Car cash-cache, c’est aussi un jeu, un jeu de mots, un jeu d’enfant : on joue à cache-cache : « pas vu pas pris », cela devient soudain plus léger, une blague de gosse, un pied-de-nez espiègle, un croche-patte à la barbe de ce cash qui nous écrase et veut nous soumettre à sa loi et à qui nous pouvons dire enfin : Cash-toi ! Josiane Chabel

Cash-Cache, bien sûr c’est l’argent dont on parle tellement aujourd’hui. On en a, on en manque, est ce que c’est ça le bonheur ? Où se cache la vraie richesse ? la valeur d’une œuvre ? Le cash, c’est de l’argent, du liquide, qui inonde le monde, une richesse insolente, immédiate, on le sort de sa poche pour corrompre et acheter tout, même ce qui ne devrait pas se vendre. Peut-on jouer "à côté", c’est à dire hors de cette norme absolue qu’est la seule valeur marchande aujourd’hui ? Elli Drouilleau

Cash-Cache Voilà un titre qui sonne comme le rythme d’un tiroir caisse ! La crise économique, le capitalisme, la spéculation financière vous évoquent quelque chose ?! Sur le marché de l’art comme ailleurs, l’argent représente une valeur hypothétique, impalpable… pourtant la crise économique semble bien réelle au quotidien ! En tant qu’artiste et citoyen(ne), quel rapport entretenons-nous avec l’argent ? Pauline Haller

Espace BEL' de Saba - 30 rue Pradier - 75019 Paris - Tél / Fax : 01 43 57 93 92 - Contact